M2R

Maison de retraite et maison de répit

 
 

Intentions architecturales et urbaines
– Objectifs :

  • Tirer bénéfice des potentialités du site et des espaces extérieurs pour accroître le confort des utilisateurs / résidents, et offrir une multitude d’espaces à vivre ; sentir, voir, ressentir, écouter, rêver…
  • Offrir un environnement de travail ergonomique,
  • Avoir un principe de fonctionnement simple donc un outil de travail efficace et un bâtiment facilement appropriable / repérable pour les résidents.
  • Dégager une identité forte pour la maison de répit tout en s’inscrivant dans un ensemble bâti.
  • Offrir une régulation des ambiances et optimiser les consommations d’énergies courantes.

Information Complémentaire

Ville

Seysses

Maitre d'ouvrage

Clinique chateau Seysses

Maitrise d'oeuvre

Atemps architecture et Ping-pong architectures

SP

6300 m²

Montant travaux HT

8.1M€

Livraison

Concours sans suites

Description du Produit

Le programme

Le présent projet comporte trois types d’hébergement (hébergement pour personne âgées dit « traditionnel », hébergement pour personnes âgées désorientées et un hébergement de répit et de soins palliatifs pour enfants.
Comportant chacun ses spécificités associées aux pathologies des personnes hébergées.
Ces trois entités programmatiques ne nécessitent pas de liaisons directes (hormis logistique) et ne partagent pas leurs lieux de vie.

Le service maison de retraite traditionnel
La maison de retraite est une réponse à l’isolement de certaines personnes âgées ainsi, au-delà d’une simple rationalité rendant le bâtiment efficace pour le personnel soignant, le bâtiment intègrera une composante relationnelle avec de nombreux espaces communs divers et variés tantôt à l’intérieur tantôt à l’extérieur.
Afin de faciliter l’appropriation de l’institution par les résidents, la conception des espaces collectifs et des espaces de distribution ce doit d’être un axe majeur de conception du projet. Le programme se divise donc en six unités entre 10 et 18 lits sur deux niveaux séquencés par deux noyaux.

Le service des personnes désorientées
Une personne ayant des incapacités physiques, mêmes importantes, peut rester autonome si l’environnement est adapté.
Il s’avère primordial d’adapter l’architecture à la pathologie des personnes désorientées : éclairage naturel, liberté de déambuler à l’intérieur comme à l’extérieur, décoration et signalétique caractérisant chaque lieu.
Une unité de 15 lits en rdc où tout est organisé autour d’un patio intérieur offrant un espace de déambulation.

Maison de répit
Un havre de paix qui donnera le temps aux parents et aux proches de souffler un peu avant de reprendre le combat pour la vie.
Une maison de répit pour enfants est en quelque sorte un deuxième chez soi : une maison accueillant les enfants capable d’entendre et de comprendre la détresse et l’épuisement des proches d’enfants atteints de maladies chroniques et souvent dégénératives.
Une maison où on vit, joue, mange et parle à un rythme différent, un rythme adapté à l’enfant, adapté à sa pathologie et à son état de santé.

L’aspect général du projet

Les façades des rez de chaussées sont revêtues de panneaux béton préfabriqué afin de répondre aux exigences de pérennité, et constituent le soubassement du bâtiment.
L’unité chambres aux étages est lue comme un volume léger posé sur le soubassement. Il reçoit des débords de dalles béton entre lesquelles est tendu un filet support de plantes grimpantes afin d’offrir une protection solaire adaptée suivant les saisons.
Les menuiseries sont en aluminium, et sont équipées dans les chambres de volets roulants aluminium pour l’occultation, et le besoin d’intimité. Les larges ouvertures des espaces de vie sont protégées par un dispositif des stores verticaux mobiles.
Les toitures terrasses des rez de chaussée sont totalement végétalisées afin de satisfaire au confort visuel des chambres situées au dessus.
La maison de répit (projet Oasis de la croix-rouge) se distingue par son enveloppe en bois. Celle-ci, outre le rôle esthétique, permet de gérer les vues et les occultations suivant les orientations et les fonctions des pièces.

Au rez de chaussée, le vide laissé entre les deux programmes marque les entrées des établissements sous la forme d’un porche abrité commun desservant les halls.


Warning: call_user_func() expects parameter 1 to be a valid callback, no array or string given in /home/atemps/www/wp-content/themes/mrtailor/woocommerce/single-product/tabs/tabs.php on line 37