Casa Matta-Clark

Maison individuelle

Casa Matta-Clark
 
 

« Quand je détruis un bâtiment, je m’élève contre de multiples aspects de la condition sociale : j’ouvre un espace clos, conditionné non seulement par une nécessité physique, mais aussi par l’industrie qui prodigue des « boîtes » [boxes] en ville et en banlieue et s’assure par là même une clientèle passive et isolée – un public virtuellement captif. » Gordon Matta-Clark, entretiens, 1977.

Information Complémentaire

Ville

Vielha, Lérida Espagne

Maitre d'ouvrage

Privé

Maitrise d'oeuvre

Atemps architecture

SP

300 m²

Montant travaux HT

0.6M€

Livraison

Juin 2013

Description du Produit

Casa Matta-Clark

Lorsque nous, architectes, penseurs d’espaces, nous nous retrouvons à réfléchir sur les habitats directement en relation avec l’immensité des paysages, nous ne pouvons nous résoudre à créer de simples boites hermétiques. Notre travail consiste à ce moment là à s’ouvrir pleinement sur cet environnement extraordinaire, de vivre le paysage et de se sentir transporté par ce qu’une montagne, une mer ou une étendue immense  nous renvoi comme individu dans la société. Outre le fait que l’intimité dans une maison est quelque chose de primordial, lorsque l’on a la chance de vivre à la frange de ces espaces spectaculaires, il faut savoir s’intégrer, se faire discret, se « fondre » dans le paysage.

Pour cette maison, le terrain n’est pas isolé mais faisant partie d’une urbanisation déjà existante avec des règles d’urbanisme très précises et contraignantes, donc nous avons voulu une enveloppe « classique », protectrice là où nous en avions besoin à l’image des autres maisons mitoyennes pour rester ainsi en cohérence avec le reste de l’urbanisation. Cependant nous l’avons « ouverte » à la manière du travail de l’artiste Gordon Matta-Clark et de deux manières distinctes.

La première est une grande ouverture géométrique sur deux plans de la maison coté Sud et coté vues panoramiques, cette ouverture de très grande taille plus de 5.5m x7.5m dévoile l’ossature de la maison, ses strates et ses fonctions et permet à l’utilisateur de profiter pleinement du spectacle que lui offre le paysage.

La seconde manière de s’ouvrir et qui rejoint également le travail de Matta-Clark c’est par la création, pour toute la partie du mur situé au Sud, d’un système s’apparentant à celui du traditionnel mur de pierres sèches mais où il manquerait un bon nombre de pierres créant ainsi un effet de moucharabieh créant une ambiance confortable et unique à l’intérieur de la maison mais qui désoriente le visiteur-spectateur car le mur « mi-ruine » semble frôler l’effondrement.


Warning: call_user_func() expects parameter 1 to be a valid callback, no array or string given in /home/atemps/www/wp-content/themes/mrtailor/woocommerce/single-product/tabs/tabs.php on line 37